Topographie minéralogique de la Suisse et des régions limitrophe. 2ème partie – Malcantone, Tessin
P. Roth, N. Meisser, S. Cuchet, F. Vanini, M. Crumbach, S. Ansermet

Le Malcantone, petite province métallifère du Sottoceneri, contient la plus forte concentration d’antimoine de Suisse. Des minéralisations situées dans les gneiss de la zone du Ceneri y ont été exploitées sporadiquement, enrichissant une région anciennement très pauvre. Récemment, des découvertes en partie très spectaculaires ont été faites qui justifient que, dans le cadre de cette série, nous nous penchions sur cette région.

 

Les requins fossiles de l'Alpstein (cantons de SG, AI et AR)
Toni Bürgin et René Kindlimann

Les restes pétrifiés de près de 20 genres de requins différents ont été découverts jusqu'à aujourd'hui dans les couches crétacées de l'Alpstein. Bien plus que dans les dépôts du Cénozoïque précoce, présents également dans la région. Outre de nombreuses dents isolées, plusieurs vertèbres et un coprolithe ont été trouvés. La plus grande diversité de requins fossiles se trouvent dans l'Aptien et l'Albien (Crétacé précoce), ainsi que dans le Campanien (Crétacé tardif).

 

Jolie découverte au Trient à l’été 2019
Samuel Filliez

En juillet 2019, j’ai enfin eu le temps de prospecter des cristaux dans la région de Trient. J'ai grimpé jusqu'à un site où j'avais trouvé quelques belles pièces l’année précédente. Quelle joie d'y découvrir une faille mûre et accessible !

 

Vivian et « la bonne action »
Max Hiltbrunner

Le 27 février 1990, il y a presque 30 ans, la violente tempête hivernale Vivian balayait la Suisse et causait d’immenses dégâts aux forêts protectrices au-dessus des villages de Guttannen et Boden. La région du Grimsel, connue pour ses gisements riches en minéraux, fut fortement touchée. A l'occasion de ses 25 ans, notre société de cristalliers Mineralienfreunde Bern avait tenu à lancer un signal fort en faveur de la nature. Le comité de cette époque décida alors de participer aux travaux de reforestation en cours en plantant dans la région sinistrée quelques jeunes arolles. Que sont devenus ces arbres ?

 

L’étonnante multiplication des sartorites
Thomas Raber

Le groupe dit de la sartorite contient à ce jour, selon la base de données en ligne mindat.org, 25 espèces minérales certes distinctes, mais chimiquement et structurellement apparentées. Les sulfosels classiques de plomb et d’arsenic que sont baumhauerite, dufrénoysite, liveingite, rathite et sartorite en sont des exemples. Tous possèdent des structures cristallines extrêmement complexes et l’espèce éponyme du groupe, la sartorite, a en particulier donné du fil à retordre aux cristallographes pendant des décennies.

 (ABSTRACT in English see below)

 

 

ABSTRACT

Sartorite
Systematic investigations of thousands of samples carried out by D. Topa in Vienna have solved a long-lasting mystery about the nature of sartorite by showing that the progressive incorporation of thallium in this sulfosalt leads to stepwise changes in its crystal structure, and thus, to a series of distinct species. These new minerals, which cannot be distinguished visually from each other, are named after the original species and the multiplicity of a key structural element.

 

> Abonnez-vous

 

INFO

Actuel
Invitation AG
Expositions
Littérature
Sections
Enigme

 

© 2020 SVSMF - ASCMF
Joomzilla.com